Vous êtes ici : > Accueil > Sommet social. Les travailleurs handicapés ne veulent pas être les « grands oubliés »

Sommet social. Les travailleurs handicapés ne veulent pas être les « grands oubliés »

19/01/2012 10:01 par Admin Admin

La FNATH a pris connaissance des mesures présentées lors du sommet social qui s’est tenu ce jour pour enrayer le chômage et améliorer la formation des chômeurs.

Elle demande à cette occasion que la situation des travailleurs handicapés, des personnes en emploi malgré une santé dégradée et celle des salariés âgés ne soit pas oubliée par les mesures d’application qui seront mises en œuvre.

La FNATH rappelle, qu’à ce jour, plus de 270 000 demandeurs d’emploi handicapés sont inscrits à pôle Emploi soit une augmentation de 13,9 % en un an (+4,3 % pour le tout public) avec une progression particulièrement forte pour les travailleurs handicapés âgés de 50 ans et plus (+21 %). Alors que les chômeurs de longue durée représentent 39% pour tous publics, ce chiffre s’élève à 53% pour le public handicapé.

La FNATH rappelle, en outre, que chaque année c’est 120 000 personnes qui sont licenciées chaque année pour inaptitude dans un contexte où les mesures de reclassements restent exceptionnelles au sein de l’entreprise.

Pour ce qui est de la formation, on constate même une chute des entrées en formation pour le public handicapé, entre 2009 et 2010, de 8%.

C’est dire si les thématiques évoquées par le Président de la République (moyens dédiés à pôle Emploi, plan de formation des chômeurs très éloignés de l'emploi, réforme de la formation professionnelle) intéressent au premier chef les personnes handicapées au chômage et les personnes en emploi dont l’état de santé est dégradé par une maladie, un accident ou l’avancée en âge et qui sont directement et immédiatement menacées par des licenciements.

Devant le peu de résultat obtenu ces dernières années en matière de maintien dans l’emploi et d’intégration professionnelle des personnes handicapées, la FNATH lance un appel solennel au Président de la République pour que la mise en œuvre des mesures annoncées aujourd’hui bénéficie également à ces centaines de milliers de personnes menacées par l’exclusion.

Partager

← Pour des élections sans entraves pour les citoyens handicapés Des députés et des sénateurs solidaires des victimes de l’amiante condamnées à rembourser leurs indemnités →

Laissez un commentaire

Nom : *
Email : *(N'apparaît pas en ligne.)
Site internet :
Commentaire : *
Code de sécurité : Version audio
Recharger l'image
Vérification : *
Réalisé avec © Franceasso.org